Maurel & Prom : Résultats consolidés au 30 juin 2020

  • Performance opérationnelle et financière affectée par la situation économique actuelle
    • Prix de vente moyen de l’huile de 34,6 $/b contre 68,4 $/b au premier semestre 2019, soit une baisse de 49%
    • Chiffre d’affaires de 142 M$ au premier semestre, en retrait de 38% par rapport au premier semestre 2019, et excédent brut d’exploitation de 18 M$
    • Résultat net courant (hors éléments non-récurrents) s’établissant à -61 M$
  • Stricte discipline financière et préservation de la trésorerie du Groupe
    • Effets tangibles des initiatives de réduction des coûts déployées depuis mars avec une réduction constatée de 20% des dépenses d’exploitation et d’administration par rapport au premier semestre 2019 à périmètre constant (hors acquisition des actifs angolais)
    • Obtention en mars 2020 d’un nouveau profil de remboursement de la dette afin de réduire les échéances en 2020 et 2021 et garantir la liquidité du Groupe
    • Trésorerie de 212 M$ au 30 juin 2020 contre 231 M$ au 31 décembre 2019, après remboursement de 37,5 M$ du Prêt à Terme au cours du premier semestre 2020
  • Reconnaissance d’une charge de dépréciation d’actifs reflétant l’évolution de l’environnement économique
    • Charge de dépréciation de 474 M$ sur le périmètre consolidé, à laquelle s’ajoutent 40 M$ pour les sociétés mises en équivalence
    • Dépréciation sans impact sur la trésorerie, correspondant à l’ajustement au contexte actuel des hypothèses de prix du brut et de profils de production et de coûts

Principaux agrégats financiers au 30 juin 2020

en M$S1 2020S1 2019Variation
   
Compte de résultat   
    
Chiffre d’affaires142229-38%
Dépenses d’exploitation et d’administration-86-88 
Redevances et taxes liées à l’activité-21-36 
Variation de position de sur/sous-enlèvement-2423 
Autre69 
Excédent brut d’exploitation18137-87%
Dotations amortissements et provisions et dépréciation et perte de valeur des actifs en production et développement-539-72 
Charges et perte de valeur des actifs d’exploration-30-5 
Autre-2-5 
Résultat opérationnel-55356N/A
Résultat financier-12-17 
Impôts sur les résultats-8-32 
Quote-part des sociétés mises en équivalence-3327 
Résultat net-60633 
Dont résultat net courant1-6133 
   
Flux de trésorerie   
    
Flux avant impôts17142 
Impôts sur les résultats payés-16-21 
Flux générés par les opérations avant variation du B.F.R.1121-99%
Variation du besoin en fonds de roulement9452 
Flux générés par les opérations96173-45%
Investissements de développement-26-70 
Investissements d’exploration-45-6 
Acquisitions d’actifs 
Flux de trésorerie disponible2597-74%
Charge nette de la dette-49-13 
Dividendes reçus66 
Dividendes distribués-9-9
Autre0 
Variation de trésorerie-1981N/A
   
Solde de trésorerie début de période231280 
Solde de trésorerie fin de période212361 

Le Conseil d’administration du Groupe Maurel & Prom (« M&P », « le Groupe »), réuni le 6 août 2020, sous la présidence de Monsieur Aussie Gautama, a arrêté les comptes au 30 juin 2020.

Olivier de Langavant, Directeur Général de Maurel & Prom, a déclaré : « Face à un environnement économique compliqué, M&P a démontré sa capacité de résistance grâce à la mise en œuvre d’un vaste plan d’adaptation visant à préserver la liquidité du Groupe. La réduction des dépenses opérationnelles et des investissements a permis au Groupe de maintenir sa trésorerie relativement stable sur la période. Nous poursuivons activement cette discipline financière, tout en nous préparant activement à la reprise des activités de développement et de croissance dès que les conditions le permettront ».

Environnement économique et production

Les marchés pétroliers ont été fortement perturbés au premier semestre 2020, en raison notamment du ralentissement de l’activité économique occasionné par l’épidémie de COVID-19. En conséquence, les prix du pétrole ont lourdement chuté, le Brent passant même brièvement sous les 20 $/b en mars. Les cours sont depuis remontés progressivement et se sont stabilisés au-dessus des 40 $/b depuis la mi-juin, suite notamment à l’annonce par l’OPEP de réductions de production.

La production du Groupe en part M&P au premier semestre 2020 s’élève à 26 917 bep/j, en hausse de 6% par rapport au premier semestre 2019 (25 326 bep/j), grâce à l’intégration de la production angolaise.

Au Gabon, sur le permis d’Ezanga, des réductions de production volontaires et ciblées ont été menées au deuxième trimestre, profitant de la période de faiblesse du prix du brut pour suspendre temporairement la production de certains puits et ainsi améliorer pour le futur les conditions du réservoir. Dans cette optique, et en conjonction avec un travail sur l’injection d’eau, la production a été volontairement limitée à 20 000 b/j (à 100%, soit 16 000 b/j en part M&P). De nouvelles réductions de production, cette fois dans le cadre des quotas définis par l’OPEP, sont à attendre au second semestre.

Performance financière

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’élève à 142 M$ au premier semestre 2020 en retrait de 38% par rapport à la même période en 2019. L’excédent brut d’exploitation (EBE) s’établit quant à lui à 18 M$ contre 137 M$. Le plan de réduction des coûts initié au second trimestre 2020 commence à porter ses fruits. Une réduction de 20% des dépenses d’exploitation et d’administration est déjà à noter par rapport au premier semestre 2019 à périmètre constant, hors acquisition des actifs angolais.

Outre les dotations aux amortissements courantes qui s’élèvent à 65 M$ pour le premier semestre 2020, le Groupe a reconnu au 30 juin 2020 une charge non-récurrente de dépréciation sur les actifs consolidés en production et développement de 474 M$. Ceci résulte de l’ajustement au contexte actuel des hypothèses de prix du brut (en particulier un prix du pétrole Brent de 37 $/b en moyenne sur l’année 2020, puis 43 $/b en 2021, 53 $/b en 2022 et un prix long terme en monnaie constante de 56 $/b), ainsi que de la révision des profils de production et de coûts.

Une charge non-récurrente de 30 M$ a également été enregistrée au titre des activités d’exploration, laquelle correspond pour 18 M$ à des dépenses engagées sur le puits d’exploration de Kama-1 au Gabon et pour 11 M$ à la campagne d’acquisition de données sismiques en Sicile.

Le résultat financier s’élève à -12 M$ contre -17 M$ au premier semestre 2019. Cette amélioration résulte de la baisse du Libor, taux de référence des emprunts du Groupe. Les frais de rééchelonnement de la dette ont été capitalisés pour 3,5 M$.

Le résultat des sociétés mises en équivalence s’établit à -33 M$. Ceci inclut notamment -22 M$ au titre de la participation de 20,46% dans Seplat (dont 8 M$ de résultat net courant et -30 M$ de dépréciation d’actifs) et -10 M$ correspondant à des dépréciations d’actifs des autres sociétés mises en équivalence par le Groupe (et en particulier la participation détenue par M&P au Venezuela).

Par conséquent, le résultat net ressort à -606 M$ au premier semestre 2020 contre 33 M$ sur la même période en 2019. Le résultat net courant ajusté des éléments non-récurrents et de l’exploration s’établit quant à lui à -61 M$.

Réconciliation des éléments courants et non-récurrents du premier semestre 2020

en M$CourantExploration et autres
éléments non-récurrents
Total
   
Chiffre d’affaires142142
Produits & charges d’exploitation-124-124
Excédent brut d’exploitation1818
Dotations amortissements et provisions et dépréciation et perte de valeur des actifs en production et développement-66-474-539
Charges et perte de valeur des actifs d’exploration-30-30
Autre-2-2
Résultat opérationnel-48-505-553
Résultat financier-12-12
Impôts sur les résultats-8-8
Quote-part des sociétés mises en équivalence7-40-33
Résultat net-61-546-606

Situation de la trésorerie

Au 30 juin 2020, le Groupe affichait une position de trésorerie de 212 M$, en léger retrait par rapport à la clôture de l’exercice 2019 (231 M$ au 31 décembre 2019).

Le mois de juin a vu le paiement de la deuxième échéance trimestrielle du Prêt à Terme de 600 M$, soit un montant total de remboursement au cours du premier semestre 2020 de 37,5 M$.

Français  Anglais
pieds cubespccfcubic feet
millions de pieds cubes par jourMpc/jmmcfdmillion cubic feet per day
milliards de pieds cubesGpcbcfbillion cubic feet
barilBbblbarrel
barils d’huile par jourb/jbopdbarrels of oil per day
millions de barilsMbmmbblsmillion barrels
barils équivalent pétrolebepboebarrels of oil equivalent
barils équivalent pétrole par jourbep/jboepdbarrels of oil equivalent per day
millions de barils équivalent pétroleMbepmmboemillion barrels of oil equivalent

Plus d’informations: www.maureletprom.fr

Ce document peut contenir des prévisions concernant la situation financière, les résultats, les activités et la stratégie industrielle de Maurel & Prom. Par leur nature même, les prévisions comportent des risques et des incertitudes dans la mesure où elles se fondent sur des évènements ou des circonstances dont la réalisation future n’est pas certaine. Ces prévisions sont effectuées sur la base d’hypothèses que nous considérons comme raisonnables, mais qui pourraient néanmoins s’avérer inexactes et qui sont tributaires de certains facteurs de risques tels que les variations du cours du brut, les variations des taux de change, les incertitudes liées à l’évaluation de nos réserves de pétrole, les taux effectifs de production de pétrole ainsi que les coûts associés, les problèmes opérationnels, la stabilité politique, les réformes législatives et réglementaires ou encore les guerres, actes de terrorisme ou sabotages.

Maurel & Prom est cotée sur Euronext Paris
CAC All-Tradable – CAC Small – CAC Mid & Small – Eligible PEA-PME and SRD
Isin FR0000051070 / Bloomberg MAU.FP / Reuters MAUP.PA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!