RÉSILIENCE ET AGILITÉ FORTES AU COURS DE L’EXERCICE 20, MALGRÉ L’IMPACT DU COVID-19

CHIFFRE D’AFFAIRES
Le chiffre d’affaires de l’EX20 s’est élevé à 8 448 M € , avec une baisse organique de -9,5% (-8,0% publié), avec un effet de change favorable lié principalement à l’appréciation du dollar par rapport à l’euro.
La croissance des ventes au premier semestre a été robuste, mais le deuxième semestre a été impacté par Covid-19 . Pour FY20, les tendances ont été:
•     Amériques: -6% , avec une bonne résistance aux USA 2  et au Canada en légère croissance, mais en baisse à deux chiffres en Amérique latine et dans le Travel Retail
•     Asie-Reste: -14% , tirée principalement par la Chine , Inde et Travel Retail, par rapport à une base de comparaison élevée
•     Europe: -6%, bonne résistance globale avec la croissance de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de l’Europe de l’Est, compensant en partie les baisses du Travel Retail, de l’Espagne et de la France.

Les catégories clés ont été impactées par la pandémie, mais les marques spécialisées ont bien performé:
•     Marques internationales stratégiques: -10% , après une croissance généralisée au premier semestre, principalement tirée par Martell, Chivas Regal, Absolut et Ballantine.
•     Marques locales stratégiques: -9% , en croissance modeste à la fin de 9M, mais forte baisse au T4, principalement due aux whiskies indiens de Seagram, sur une base de comparaison élevée
•     Marques de spécialités: + 7% , malgré Covid-19, grâce à une exposition géographique plus favorable, avec une croissance dynamique de Lillet, Altos et Redbreast
•     Vins Stratégiques: -4% , principalement dus à Jacob’s Creek, malgré la croissance de Campo Viejo.

Le chiffre d’affaires du T4 s’est établi à 1 238 M €, en baisse organique de -36,2% (-37,9% en publié), avec un impact significatif de Covid-19 dans le monde, en particulier pour le Travel Retail et l’On-trade. La résilience du Off-Trade a été meilleure que prévu , notamment aux États-Unis et en Europe.
Le second semestre a vu la mise en place de la gestion de crise Covid-19 , tout en poursuivant l’ agenda de transformation à long terme :
• Priorité donnée à la santé et à la sécurité des collaborateurs et des partenaires commerciaux
•     Bonne position des stocks à fin juin , grâce à une solide gestion de la demande et à la continuité de la chaîne d’approvisionnement
•     Gestion active des ressources et forte atténuation des coûtspour s’adapter au contexte de Covid-19
• Poursuite du déploiement de la feuille de route Développement Durable & Responsabilité 2030 , tout en développant de nouvelles mesures d’accompagnement des parties prenantes en temps de crise
• Mise en œuvre de la transformation digitale et achèvement du projet Reconquer pour reprendre la croissance en France et réorganisation de l’activité Vins pour relancer ses performances.
Au cours de l’exercice 20, Pernod Ricard a gagné ou détenu des parts de marché dans son Top 10 des marchés.

RÉSULTATS Le
S1 a été solide avec + 4,3% PRO organique, sur une base de comparaison élevée (+ 12,8% au S1 FY19), démontrant le succès du plan stratégique Transform & Accelerate.
En raison de l’impact de Covid-19 au S2, FY20 PRO s’établit à 2 260 M €, soit une baisse organique de -13,7% et -12,4% rapporté.
L’érosion de la marge PRO organique FY20 a été limitée à -131 points de base , avec:
• Des     prix résilients sur les marques stratégiques: + 1%
• Une     marge brute en contraction de -140 points de base , tirée par:

  •  Mélange défavorable lié aux marques internationales stratégiques, en particulier Martell et Chivas Regal
  • Coût des marchandises plus élevé principalement en raison de la pression des prix de l’agave, du verre et du GNS en Inde, diminution de l’absorption des coûts fixes, seulement partiellement compensée par les économies d’excellence opérationnelle

•     A&P: + 88bps , grâce à un plan d’atténuation très fort au S2
•     Coûts de structure: -79bps , avec une baisse du chiffre d’affaires réduisant l’absorption des coûts fixes, malgré une forte discipline des coûts.
Le taux de l’impôt sur les sociétés pour l’exercice 20 sur les éléments récurrents s’établit à environ 24% contre 26% au cours de l’exercice 19 .
Net PRO part du Groupe de 1439 M € , -13% publié par rapport à FY19 et le résultat net part du Groupe de 329 M € , -77% publié, impacté par 1 Md € de dépréciation d’actifs déclenchée par Covid-19 , en particulier sur Absolut (€ 912 M € brut; 702 M € HT.)

FLUX DE TRÉSORERIE ET ​​DETTE LIBRES
Le cash flow libre récurrent s’établit à 1 003 M € , reflétant l’impact de Covid-19 sur l’activité.
Le coût moyen de la dette s’établit à 3,6% contre 3,9% en FY19 . Les faibles taux sur les nouveaux financements obligataires ne sont pas pleinement reflétés dans l’année complète FY20.
La trésorerie a été activement gérée et la position de liquidité renforcée , grâce aux émissions obligataires et à une ligne de crédit supplémentaire. La liquidité au 30 juin 2020 s’élève à 5,3 Md €, dont 3,4 Md € de lignes de crédit non tirées .
La gestion active du portefeuille s’est poursuivie tout au long de l’année, avec les opérations Italicus et KI NO BI et la cession de Café de Paris au S2.
La dette nette a augmenté de € 1,804m 3  contre 30 Juin 2019 à € 8,424men raison de la baisse du Free Cash Flow, d’une augmentation du cash-out M&A , d’un rachat d’actions de 523 M € (avant la suspension du programme en avril), d’une augmentation du versement du dividende à environ 50% (vs 41% en FY19 ), des dettes de location supplémentaires suite à l’application de la norme IFRS16 et un écart de conversion négatif principalement dû à l’évolution EUR / USD.
Le ratio Dette nette / EBITDA aux taux moyens 4  est de 3,2x au 30 juin 2020.
Un dividende de 2,66 € est proposé à l’Assemblée générale du 27 novembre 2020.

Alexandre Ricard, Président-Directeur général, a déclaré,  
«Le Groupe s’est montré très résilient tout au long de l’exercice 20 et a démontré son agilité et sa capacité à maintenir ses chaînes d’approvisionnement opérationnelles, à contrôler les coûts et à gérer sa trésorerie. Je profite de cette occasion pour saluer l’engagement exceptionnel de nos équipes dans cette période difficile.
Pour l’exercice 21, Pernod Ricard s’attend à une incertitude et une volatilité persistantes, notamment liées aux conditions sanitaires et à leur impact sur les rassemblements sociaux, ainsi qu’à des conditions économiques difficiles. Nous prévoyons un ralentissement prolongé du Travel Retail mais une résilience du Off-Trade aux USA et en Europe et une amélioration séquentielle en Chine, en Inde et en On-trade au niveau mondial.
Nous maintiendrons le cap stratégique et accélérerons notre transformation numérique tout en maintenant une discipline stricte, avec des décisions d’investissement claires et ciblées. Nous exploiterons notre agilité pour nous adapter rapidement afin de saisir de nouvelles opportunités. Grâce à nos fondamentaux solides, à nos équipes et à notre portefeuille de marques, je suis convaincu que Pernod Ricard sortira plus fort de cette crise.

PERNOD RICARD EST LE N° 2 MONDIAL DE LA PRODUCTION ET DE LA COMMERCIALISATION DE VINS ET DE SPIRITUEUX PREMIUM ET DE PRESTIGE.
Le CA par famille de produits se répartit comme suit :
– spiritueux et champagnes de marques stratégiques internationales (63,3%) : marques Absolut (11,1 millions de caisses vendues en 2018/19), Ballantine’s (7,6 millions), Jameson (7,3 millions), Havana Club (4,6 millions), Chivas Regal (4,5 millions), Ricard (4,4 millions), Malibu (3,7 millions), Beefeater (3,2 millions), Martell (2,6 millions) et autres (2,9 millions ; The Glenlivet, Royal Salute, Mumm et Perrier-Jouët) ;
– spiritueux de marques stratégiques locales (19,1%) : marques Imperial Blue, Wyborowa Wodka, Kahlúa, Pastis 51, 100 Pipers, Olmeca, Clan Campbell, J.P. Wiser’s, Ramazzotti, Royal Stag, etc. ;
– vins stratégiques (4,9%) : marques Jacob’s Creek, Kenwood Vineyards, Brancott Estate et Campo Viejo ;
– autres (12,7%).
A fin juin 2019, le groupe dispose de 89 sites de production dans le monde.
La répartition géographique du CA est la suivante : Europe (29,1%), Amériques (27,7%) et autres (43,2%).  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!