Le dollar américain reste la monnaie de choix dans le monde malgré sa chute selon les analystes

Le dollar américain continue à montrer ses muscles malgré une série de statistiques historiquement mauvaises (pour l’économie américaine), le mouvement généralisé de baisse sur les marchés actions poussant les investisseurs à se réfugier dans le billet vert remarquant les analystes de Tempus.

La hausse de la monnaie américaine tient avant tout à son statut de devise la plus demandée au monde. En temps de crise, où les investisseurs cherchent à tout prix des placements sûrs, cette position se renforce. La progression du billet vert face à l’euro peut, pour sa part, s’expliquer par l’absence de réponse fiscale coordonnée dans la zone euro.

Europe’s Century of Crises Under Dollar Hegemony

A Dialogue on the Global Tyranny of Unsound Money

Les mesures de la Fed pour faciliter la disponibilité et l’accès au billet vert dans le monde ont, au mieux, ralenti le rythme auquel le dollar s’appréciait. Mais la demande pour des valeurs refuges dans le climat actuel est plus forte que les actions de la Fed.

La profondeur des marchés financiers américains est inégalée, les banques centrales préfèrent toujours détenir la majorité de leurs réserves en dollars, les principales matières premières du monde sont négociées en dollars et la plupart des contrats commerciaux mondiaux sont cotés en dollars et en euros.

Sahara Cohen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!