Eramet : Stabilité du chiffre d’affaires au 3ème trimestre 2020

Chiffre d’affaires de 850 M€ (- 5 % par rapport au 3ème trimestre 2019)
• Forte baisse des ventes d’Aubert & Duval : – 18 % par rapport à 2019, – 34 % sur deux ans
• Très bonne performance de production et de vente des activités minières, tirée par le rebond
de l’acier en Chine, dans un contexte de marché perturbé :

Hausse des volumes de minerai de manganèse produits au 3
ème trimestre (+ 15 %) et vendus (+ 65 %)
Hausse des volumes de minerai de nickel produits (+ 20 %) et exportés (+ 6 %), conduisant à un cash cost de la SLN en nette amélioration à 5,24 $/lb au 3ème trimestre Ramp-up très rapide de la production de ferroalliages de nickel à Weda Bay avec 13 kt Ni depuis le démarrage en mai
o Hausse de la production de sables minéralisés (+ 13 %), à un rythme de 730 kt par an

Prix de vente des matières premières globalement en forte baisse : – 26 % pour le minerai de manganèse, – 17 % pour le ferronickel ; à l’inverse, très forte croissance du prix du minerai de nickel (+ 35 %)

Perspectives 2020 :
o Production de minerai de manganèse relevée à 5,8 Mt (+ 22 % vs 2019)
o Ouverture en octobre du nouveau plateau minier au Gabon permettant la montée
progressive de la production vers une capacité de 7 Mt de minerai de manganèse d’ici 2022
o Exports de minerai de nickel confirmés à 2,5 Mth (+ 54 % vs 2019)

Compte tenu des améliorations opérationnelles, et en particulier de la hausse de la production minière, l’EBITDA prévisionnel devrait être en forte augmentation au 2nd semestre 2020 par rapport à celui du 1er semestre. Il restera toutefois en baisse significative sur l’ensemble de l’année.

Christel Bories, Président-Directeur Général du groupe Eramet :
Nous avons réalisé un trimestre remarquable en termes de production minière, dans un contexte économique qui demeure très volatil.
Nos activités minières poursuivent avec succès leur dynamique de croissance, en particulier au Gabon qui a atteint un rythme de plus de 6 Mt par an de production de minerai de manganèse.

En Nouvelle-Calédonie, le développement des exportations de minerai de nickel a pris une nouvelle dimension, avec une hausse de près de 60 %. La SLN reste cependant fragile et la réussite de son plan de sauvetage est plus que jamais cruciale : nous comptons sur la mobilisation de toutes les parties prenantes.
La division Alliages Haute-Performance est profondément impactée par l’effondrement du transport aérien et ses répercussions sur l’ensemble du secteur aéronautique. Des mesures drastiques d’ajustement des coûts ont été prises. Par ailleurs, dans le cadre de sa revue stratégique, le Groupe cherche les meilleures solutions pour l’activité d’Aubert & Duval, entreprise
stratégique pour la filière, toutes les options étant envisagées.

Toutes les équipes du Groupe pilotent l’activité au plus près de leurs marchés et de leurs clients et restent concentrées sur la préservation du cash.

⧫ Sécurité et mesures de prévention de la pandémie

Le Groupe reste fortement mobilisé sur la sécurité au travail. Le taux de fréquence des accidents du travail (TF21) s’établit à 4,1 en cumul à fin septembre 2020, en baisse continue (- 24 % par rapport à 2019).

Le protocole sanitaire mis en place sur l’ensemble des sites du Groupe fait l’objet de révisions régulières pour anticiper les évolutions de la pandémie et se conformer aux recommandations des autorités locales. Dans ces conditions, toutes nos activités ont fonctionné sans perturbations
au 3ème trimestre 2020.

Nota : l’ensemble des variations commentées du 3ème trimestre 2020 (« T3 2020 ») sont calculées par rapport au 3ème trimestre 2019 (« T3 2019 »), sauf indication contraire ; de même, les variations concernent les neuf premiers mois de l’année en cumul (« 9m 2020 ») sont calculées par rapport à l’année précédente (« 9m 2019 »)

Au T3 2020, le chiffre d’affaires du Groupe s’élève à 850 M€, en baisse de – 5 %. L’impact change s’élève à – 3 % compte tenu de l’affaiblissement du dollar par rapport à l’euro. A périmètre et change constants
2, le chiffre d’affaires est en recul de – 2 %, en raison principalement de l’impact de la crise aéronautique sur l’activité d’Aubert & Duval.

Au 30 septembre 2020, la trésorerie du Groupe reste élevée.

Un dividende de 8 M€ a été versé en octobre aux actionnaires minoritaires de Comilog au titre de l’exercice 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!