Pourquoi tant de sociétés rachètent leurs actions

Les rachats d’actions sont une opération financière lancée par l’entreprise qui consiste à racheter directement ses propres actions sur les marchés financiers. Le nombre d’actions en circulation diminue mécaniquement. Ce qui permet de créer un effet de richesse pour les actionnaires. Les entreprises qui ont recours à cette ingénierie financière, le font parce qu’elles disposent d’une trésorerie importante.

Cependant le problème de rachat d’actions par les sociétés de leurs propres actions est une question classique du droit des sociétés qui fait l’objet d’un regain d’actualité en effet, une société peut-elle devenir son propre actionnaire ? Il s’agit là d’une question paradoxale. C’est pourtant celle que pose l’achat par une société de ses propres actions l’opération est en effet curieuse, puisque l’établissement émetteur ou la société émettrice se comporte à l’égard de ses propres titres comme un tiers.

L’entreprise peut tout simplement disposer de capitaux excédentaires par rapport à ses besoins en investissement. C’est pourtant celle que pose l’achat par une société de ses propres actions, l’opération est, en effet, curieuse, puisque l’établissement émetteur ou la société émettrice se comporte à l’égard de ses propres titres comme un tiers.

Si l’entreprise est mature et stable, elle n’a plus besoin d’autant de capitaux propres qu’à ses débuts ou en pleine période d’expansion, car ses investissements sont moins risqués. Si l’entreprise est mature et stable, elle n’a plus besoin d’autant de capitaux propres qu’à ses débuts ou en pleine période d’expansion, car ses investissements sont moins risqués. Concrètement, elle s’endette pour réaliser son rachat d’actions puis annule ces dernières. Elle a ainsi transformé son financement par fonds propres en dette.

Il est important de veiller à la cohésion des éléments humains de l’entreprise. Or deux types de conflits peuvent surgir : des conflits entre capitalistes, c’est-à-dire entre associés, et entre la société et ses employés. éviter que des associés indésirables ne pénètrent dans la société et intéresser le personnel à la marche de l’entreprise ou de la société en lui permettant de devenir actionnaire. Dans cette perspective, l’achat par la société de ses propres actions aura deux objectifs : Elle a ainsi transformé son financement par fonds propres en dette.

Thérèse Faure

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!