Parfums et Cosmétiques : avancées rapides des ventes directes et sélectivité maintenue de la distribution

L’activité Parfums et Cosmétiques enregistre une croissance organique de 37 % de ses ventes au premier semestre 2021 par rapport à la même période de 2020. Les ventes sont en recul de 3 % à périmètre et devises comparables par rapport au premier semestre 2019. Le résultat opérationnel courant est en hausse de 1 % par rapport au premier semestre 2019. En effet, nos grandes marques ont fait le choix de maintenir la sélectivité de leur distribution contrairement à bon nombre de concurrents qui ont multiplié les ventes en promotion ou dans les réseaux parallèles pour soutenir leurs ventes. Nos marques bénéficient de la progression continue des ventes en ligne, permettant de compenser en partie l’effet de l’arrêt des voyages internationaux et de la fermeture de nombreux points de vente. Parfums Christian Dior connaît une forte accélération de son activité auprès des clientèles locales, prolongeant la reprise amorcée fin 2020.

Le succès continu en parfum des icônes SauvageMiss Dior et J’Adore, le déploiement du rouge à lèvres Rouge Dior et le développement rapide des soins Prestige et Capture contribuent à l’excellente performance de la Maison. Guerlain témoigne d’une dynamique très positive, portée par le soin grâce à la vitalité exceptionnelle d’Abeille Royale et d’Orchidée Impériale. Parfums Givenchy gagne des parts de marché grâce au succès du parfum L’Interdit et au relancement prometteur de la ligne Irresistible. Fresh affirme sa présence dans le soin ultra premium et Maison Francis Kurkdjian continue d’afficher une croissance remarquable.

L’information réglementée liée à ce communiqué ainsi que la présentation des résultats semestriels et le rapport semestriel financier sont disponibles sur le site web www.lvmh.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!