Crédit Agricole et Axa investissent dans un parc éolien offshore au Royaume-Uni

La filiale assurance de la banque et celle de gestion d’actifs de l’assureur signent un partenariat à 3,6 milliards d’euros avec l’énergéticien danois Ørsted.

Hornsea 2 est actuellement en construction et sera le plus grand parc éolien offshore au monde lors de sa mise en service dans le courant de l’année 2022. Cette transaction valorise l’entreprise à 3,0 milliards GBP et devrait être finalisée au second semestre 2022 après la mise en service du parc éolien et l’obtention des autorisations réglementaires usuelles.

AXA IM Alts et Crédit Agricole Assurances détiendront alors chacun 25 % du projet. La participation de 50 % des investisseurs dans Hornsea 2 sera financée par une combinaison de fonds propres et d’un financement senior multi-tranches accordé par 30 banques, comprenant une tranche couverte garantie par EKF, l’agence danoise de crédit à l’exportation. Ce financement a été organisé et structuré par Ørsted.

Couvrant une zone offshore de 462 km², Hornsea 2 se situe à 89 km des côtes du Yorkshire dans la région de Hornsea, l’une des plus grandes zones de développement éolien offshore au monde. D’une capacité de 1,3 GW, Hornsea 2 fournira suffisamment d’électricité verte pour couvrir les besoins de plus de 1,3 million de foyers par an. Hornsea 2 est un projet clé pour permettre au gouvernement britannique d’atteindre l’objectif de 40 GW de capacité éolienne offshore d’ici 2030.

Ørsted fournira des services d’exploitation et de maintenance (O&M) pendant 20 ans à partir de sa base O&M au port de Grimsby, la plus grande base O&M de parcs éoliens offshore au monde. En outre, Ørsted fournira aux nouveaux partenaires des services d’équilibrage et l’accès à long terme au marché de l’électricité renouvelable produite par Hornsea 2.

Martin Neubert, Chief Commercial Officer et Deputy Group CEO chez Ørsted : « Nous sommes ravis de nous associer à AXA IM Alts et Crédit Agricole Assurances, deux investisseurs institutionnels internationaux de premier plan qui s’engagent à accélérer la transition énergétique vers une économie neutre en carbone conformément à l’Accord de Paris, favorisant ainsi le remplacement urgent des énergies fossiles par des énergies renouvelables. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!