Crédit Agricole S A : Sopra Steria indexe sa ligne de crédit de 1,1Md€ sur un objectif de réduction de son empreinte carbone

Sopra Steria indexe sa ligne de crédit de 1,1Md€ sur un objectif de réduction de son empreinte carbone aligné avec l’Accord de Paris

Sopra Steria, l’un des leaders européens de la Tech reconnu pour ses activités deconseil, de services numériques et d’édition de logiciels, renforce son engagement en faveur de la lutte contre le changement climatique en annonçant l’intégration d’un indicateur extra-financier structuré par Crédit Agricole CIB et LCL dans les conditions de refinancement de sa ligne de crédit syndiqué de 1,1Md€.

Cette initiative conjointe s’inscrit dans le cadre du Projet Sociétal du groupe Crédit Agricole, et en particulier dans l’engagement d’accompagner ses clients pour favoriser l’atteinte de la neutralité carbone d’ici 2050.

Cette opération, qui a été sursouscrite et soutenue par l’ensemble des principaux partenaires bancaires historiques de Sopra Steria, prévoit une indexation annuelle du coût de financement sur un indicateur de performance (« KPI ») extra-financier au cœur de la stratégie Responsabilité d’Entreprise du Groupe Sopra Steria : la réduction des émissions de gaz à effet de serre du Groupe.

Cette ligne de crédit à impact (« Sustainability-Linked Loan ») devrait permettre à Sopra Steria de renforcer ses actions en faveur du climat et de l’environnement. Aligné sur la trajectoire de limitation du réchauffement mondial à 1,5°C, cet engagement de réduction de 85% des émissions de gaz à effet de serre par collaborateur, sur les Scope 1, 2 et 3 partiel(1)à horizon 2040, est validé par le Science Based Target Initiative (SBTi), et s’inscrit dans la stratégie bas carbone de Sopra Steria initiée il y a près de dix ans. En tant que membre de l’European Climate Pact of the EUet de la European Green Digital Coalition (EGDC), Sopra Steria s’engage pour la transition écologique du secteur digital afin d’accompagner ses clients et la Société dans la lutte contre le changement climatique et de soutenir la transformation de l’économie.

Sopra Steria a par ailleurs été reconnu, pour la cinquième année consécutive en 2021, parmi les leaders mondiaux en matière d’action en faveur du climat des entreprises en figurant sur la liste « A » du CDP Climate Change.

Accompagné par Crédit Agricole CIB et LCL, Sopra Steria a rédigé un document cadre décrivant l’allocation de la contribution liée à un critère environnemental selon les quatre piliers des Green Bond Principles(2). Ainsi, les prêteurs et Sopra Steria se sont engagés à financer des projets digitaux à impact, contribuant aux deux premiers objectifs de la Taxonomie Européenne : l’atténuation et l’adaptation au changement climatique. Les projets seront sélectionnés selon plusieurs critères d’éligibilité par un comité de sélection constitué d’experts. Les reportings d’allocation et d’impact seront communiqués aux prêteurs chaque année.

« Nous nous félicitons de cette transaction innovante qui renforce notre stratégie de développement durable, en ligne avec notre vision et nos valeurs, et démontre la capacité du Groupe Sopra Steria à anticiper et intégrer les grands enjeux et défis environnementaux et sociétaux auxquels nous devons collectivement faire face. » indique Cyril Malargé, Directeur Général de Sopra Steria. « Crédit Agricole CIB est fier d’avoir accompagné le Groupe Sopra Steria avec LCL dans la structuration de cette opération qui reflète ses engagements en faveur de la décarbonation de l’ensemble de sa chaîne de valeur. Au-delà de cet objectif ambitieux, Sopra Steria a ouvert la voie à un nouveau standard de marché, à travers un document cadre qui définit les modalités du reversement de la contribution liée à un critère environnemental à des projets digitaux innovants à impact, en ligne avec les recommandations des Green Bond Principles. » ajoute Nathalie Sarel, Responsable Sustainable Banking ETI chez Crédit Agricole CIB. « Nous remercions Sopra Steria de nous avoir accordé sa confiance, en tant que coordinateur ESG de cette opération de refinancement importante, tant de par son montant que par l’ambition et l’exigence qu’elle incarne en matière de réduction de son empreinte carbone. Cette ambition se doit d’être valorisée et diffusée le plus largement possible, pour relever l’immense défi de l’urgence climatique. Ce crédit indexé y participe » ajoute Björn de Fos, Responsable des Financements Durables chez LCL.


(1)Les émissions de gaz à effet de serre du Scope 3 partiel du Groupe Sopra Steria comprennent les émissions liées aux déplacements professionnels et aux data centers hors-site, telles que définies par les catégories 3.6 et 3.8 du GHG Protocol.

(2)Les Green Bond Principles sont des recommandations et lignes directrices publiées par l’International Capital Market Association (ICMA) qui s’adressent aux émetteurs d’Obligations Vertes et reposent sur quatre piliers : l’utilisation des fonds, le processus d’évaluation et de sélection des projets financés, la gestion des fonds et le reporting.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!