LA LETTRE D’EDOUARD CARMIGNAC

Tous les trimestres, Edouard Carmignac prend la plume pour commenter les enjeux économiques, politiques et sociaux du moment.

Madame, Monsieur,

      Après deux années sous l’emprise du Covid et de ses variants protéiformes, nous étions en droit d’espérer un printemps plus serein. Patatras ! L’invasion barbare de l’Ukraine compromet le retour à une meilleure fortune politique et économique. Pourtant, à y regarder de plus près, ces deux maux pourraient être annonciateurs d’un nouvel ordre mondial plus prometteur que nous l’imaginons.

    La déroute de l’armée russe en Ukraine a surpris. Elle illustre selon nous une réalité qu’il nous est difficile d’entrevoir : comme l’était l’Empire Russe au début du vingtième siècle, la Russie contemporaine est redevenue « un colosse aux pieds d’argile ». Tels Catherine II, nous sommes impressionnés par les panneaux en trompe l’œil que son ministre Potemkine érigeait le long des voies ferrées pour dissimuler aux yeux de sa Tsarine la pauvreté de certains villages.

Lire la suite de la lettre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!