Information suite à l’incident survenu sur le terminal pétrolier de Cap Lopez

A la suite d’un incident survenu le jeudi 28 avril sur les installations du terminal pétrolier de Cap Lopez opéré par Perenco, et la suspension de ses activités de réception et d’export, M&P a dû réduire progressivement sa production sur le permis gabonais d’Ezanga, (jusqu’à 4 000 b/j en 100% actuellement).

L’opérateur du terminal travaille actuellement à la remise en route de ses installations. La reprise de la production sur Ezanga vers son niveau normal pourrait ainsi intervenir dans les prochains jours. Des solutions d’export alternatives sont par ailleurs déjà en cours d’examen, afin d’accélérer si besoin le retour à la normale de la production d’Ezanga.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!