Maurel & Prom : bond de ses ventes de 68 % sur 9 mois

La production du Groupe en part M&P s’établit à 25 359 bep/j pour les neuf premiers mois de 2022, en hausse de 1% par rapport à la même période en 2021 (25 032 bep/j).

Le prix de vente moyen de l’huile s’établit à 105,5 $/b pour la période, en augmentation de 58% par rapport aux neuf premiers mois de 2021 (66,7 $/b).

La production valorisée du Groupe (revenus des activités de production, hors décalages d’enlèvement et réévaluation des stocks) s’élève à 536 M$ pour les neuf premiers mois de 2022, en augmentation de 69% par rapport à 2021. Le retraitement des décalages d’enlèvement, net de la réévaluation de la valeur des stocks a eu un effet négatif de 34 M$. Ceci s’explique notamment par la situation de sous-enlèvement rencontrée au troisième trimestre, qui n’a vu qu’un seul enlèvement au Gabon, réalisé en août.

Après inclusion des 5 M$ relatifs aux activités de forage, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe pour les neuf premiers mois de 2022 s’élève en conséquence à 506 M$, en hausse de 68% par rapport à 2021.

Production en part M&P pour les neuf premiers mois de 2022 : 25 359 bep/j o Production de 14 308 b/j en part M&P sur le permis d’Ezanga au Gabon, avec une nette augmentation de 13% entre le deuxième trimestre (13 439 b/j en part M&P) et le troisième trimestre (15 253 b/j en part M&P), grâce à l’effet combiné de la normalisation de la situation d’export et aux opérations de forage et d’optimisation de la production o Production en part M&P de 3 832 b/j en Angola et de 43,3 Mpc/j en Tanzanie pour les neuf premiers mois de 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!