Maurel & Prom : Activité pour l’année 2022

  • Production du Groupe en part M&P en 2022 : 25 584 bep/j
    • Production de 14 646 b/j en part M&P sur le permis d’Ezanga au Gabon, en baisse de 6% par rapport à 2021 suite aux problèmes de terminal rencontrés au deuxième trimestre
    • Production de 3 732 b/j en part M&P en Angola, en hausse de 9% par rapport à 2021
    • Production de gaz de 43,2 Mpc/j en part M&P en Tanzanie, en augmentation de 10% par rapport à 2021
  • Production valorisée de 700 M$ en 2021, en augmentation de 43% par rapport à 2021
    • Prix de vente moyen de l’huile de 97,8 $/b en 2022 contre 72,5 $/b en 2021
    • Impact négatif de 35 M$ pour retraitement des décalages d’enlèvements et réévaluation des stocks, avec une position nette de sous-enlèvement de 718 000 barils à fin décembre 2022
    • Chiffre d’affaires de 676 M$ en 2022, en hausse de 35% par rapport à 2021
  • Les opérations de croissance ne ralentissent pas le désendettement qui se poursuit
    • Position de trésorerie de 138 M$ au 31 décembre 2022, excluant les 76 M$ placés sur un compte-séquestre dans le cadre de l’offre annoncée pour Wentworth Resources
    • Dette brute de 337 M$, avec 201 M$ de dette brute remboursée au cours de l’exercice
    • Dette nette de 199 M$ à fin 2022, en baisse de 144 M$ par rapport à fin 2021 (baisse de 220 M$ hors transaction Wentworth Resources)
  • Puits d’exploration Zorro-1 abandonné sur le permis de COR-15 en Colombie
    • Test de production du puits Zorro-1 infructueux malgré des indices d’huile relevés lors du forage ; abandon du puits achevé mi-janvier 2023
    • Forage d’Oveja-1 débuté le 23 janvier 2023
  • Réserves 2P en part M&P au 31 décembre 2022 : 173 Mbep
    • Réserves en augmentation de 7% après retraitement de la production 2022

Indicateurs clés pour l’année 2022

           
 T12022T22022T32022T42022 2022 2021Var. 2022 vs. 2021
           
Production en part M&P          
Gabon (huile)b/j14 22213 43915 25315 650 14 646 15 540-6%
Angola (huile)b/j3 8563 9163 6953 465 3 732 3 416+9%
Tanzanie (gaz)Mpc/j47,341,541,343,0 43,2 39,2+10%
Totalbep/j25 96624 25725 82426 283 25 584 25 490+0%
           
Prix de vente moyen          
Huile$/b94,2112,0106,979,5 97,8 72,5+35%
Gaz$/MBtu3,493,503,513,51 3,50 3,35+5%
           
Chiffre d’affaires1          
GabonM$127136140125 527 369+43%
AngolaM$26312621 104 67+55%
TanzanieM$16161819 68 52+32%
Production valoriséeM$170182184165 700 489+43%
Activités de forageM$1147 12 2 
Retraitement des décalages d’enlèvements et réévaluation des stocksM$-4041-36-1 -35 10 
Chiffre d’affaires consolidéM$130224152170 676 500+35%

La production du Groupe en part M&P s’élève à 25 584 bep/j pour l’exercice 2022, stable par rapport à 2021 (25 490 bep/j). Le prix de vente moyen de l’huile s’établit à 97,8 $/b pour la période, en très nette hausse (35%) par rapport à l’année 2021 (72,5 $/b).

La production valorisée du Groupe (revenus des activités de production, hors décalages d’enlèvement et réévaluation des stocks) s’élève à 700 M$ pour 2022, en augmentation de 43% par rapport à l’année précédente. Le retraitement des décalages d’enlèvement, net de la réévaluation de la valeur des stocks a eu un effet négatif de 35 M$ pour l’exercice, en raison notamment d’une position nette de sous-enlèvement de 718 000 barils à fin 2022. Après intégration des revenus des activités de forage (12 M$), le chiffre d’affaires consolidé pour l’année 2022 s’élève en conséquence à 676 M$, en augmentation de 35% par rapport à 2021.

Activités de production

  • Gabon

La production d’huile en part M&P (80%) sur le permis d’Ezanga s’élève à 14 646 b/j (18 308 b/j à 100%) pour l’année 2022. La production moyenne pour l’année est donc en retrait de 6% par rapport à 2021, en raison principalement des perturbations consécutives à l’incident survenu fin avril sur le terminal d’export de Cap Lopez, la situation étant revenue à la normale à partir du troisième trimestre.

La campagne de stimulation des puits débutée au quatrième trimestre 2022 se poursuit. Des résultats tangibles sont déjà visibles, avec une remontée sensible du potentiel de production du champ, lequel se situe désormais au-dessus de 21 000 b/j.

  • Tanzanie

La production de gaz en part M&P (48,06%) sur le permis de Mnazi Bay s’élève à 43,2 Mpc/j (90,0 Mpc/j à 100%) en 2022, en hausse de 10% par rapport à 2021.

  • Angola

La production en part M&P (20%) du Bloc 3/05 en 2022 s’élève à 3 732 b/j (18 660 b/j à 100%), en augmentation de 9% par rapport à 2021.

Les discussions concernant l’extension de la licence du Bloc 3/05 au-delà de son terme actuel en juin 2025 sont maintenant bien engagées. Il est attendu que l’extension de licence s’accompagne de nouveaux termes fiscaux permettant de renforcer l’économicité du permis.

Activités d’exploration et appréciation

  • Colombie

Les opérations de forage du puits d’exploration Zorro-1 sur le permis COR-15 ont pris fin début janvier 2023. Le puits a rencontré des indices d’huile dans les formations Guadalupe, objectif principal du forage, et Socha Inférieur sur lequel un échantillon d’huile de 20° API a été prélevé. Néanmoins, le test de production mené sur le Socha inférieur n’a permis de produire que de l’eau de formation. En conséquence, il a été décidé de procéder à l’abandon du puits.

Le forage d’un deuxième puits nommé Oveja-1, dont la cible est un haut structural de la formation Socha, a été décidé, et celui-ci a débuté le 23 janvier 2023. Ce deuxième puits permettra de remplir les obligations de la licence COR-15 (deux puits).

Information sur la situation au Venezuela

Début décembre 2022 et avec l’aval du gouvernement américain, Chevron a signé avec les autorités vénézuéliennes un accord permettant le paiement de dettes dues par PDVSA ainsi qu’un contrôle renforcé sur les opérations de leur entreprise mixte avec PDVSA, en particulier concernant les domaines des achats, de la gestion de la trésorerie et des ventes de brut. M&P a entamé des négociations avec le gouvernement vénézuélien en vue d’obtenir un arrangement similaire à celui de Chevron dans le cadre de sa participation dans Urdaneta West.

Information sur l’offre en cours pour Wentworth Resources

Wentworth Resources a publié le 25 janvier 2023 le Scheme Document relatif à l’acquisition, qui contient l’intégralité des termes et conditions de l’acquisition ainsi que les avis de réunion du tribunal et de l’assemblée générale (prévue le 23 février 2023), le calendrier prévu du Scheme et précise les mesures à prendre par les actionnaires de Wentworth Resources.

Réserves du Groupe au 31 décembre 2022

Les réserves du Groupe correspondent aux volumes d’hydrocarbures techniquement récupérables représentatifs de quote-part d’intérêts du Groupe dans des permis déjà en production et de ceux mis en évidence par les puits de découverte et de délinéation qui peuvent être exploités commercialement. Ces réserves au 31 décembre 2022 ont été évaluées par DeGolyer and MacNaughton au Gabon et en Angola, et par RPS Energy en Tanzanie.

Les réserves 2P du Groupe s’élèvent à 173,2 Mbep au 31 décembre 2022, dont 108,5 Mbep de réserves prouvées (1P).

Réserves 2P en part M&P :

 Huile (Mb)Huile (Mb)Gaz (Gpc)Mbep
GabonAngolaTanzanieTotal Groupe
31/12/2021123,513,7204,3 171,2
Production-5,3-1,4-15,8 -9,3
Révision+2,6+5,7+17,7 +11,2
31/12/2022120,818,0206,2 173,2
Dont réserves 1P77,115,596,2 108,5
Soit (en % des 2P)64%86%47% 63%

Pour rappel, ces chiffres ne prennent pas en compte la participation de 20,46% détenue par M&P dans Seplat, un des principaux opérateurs nigérians coté sur les bourses de Londres et Lagos. Pour mémoire, les réserves 2P de Seplat s’élevaient à 449 Mbep au 31 décembre 2021 (soit 92 Mbep pour la participation de 20,46% de M&P).

Par ailleurs, en raison des sanctions internationales à l’encontre de la société nationale vénézuélienne PDVSA, l’activité de M&P au titre de sa participation dans la société PRDL se limite pour le moment aux seules opérations liées à la sécurité du personnel et des actifs, ainsi qu’à la protection de l’environnement. En conséquence, aucune réserve n’a été retenue au titre de cette participation à ce jour.

Situation financière

La position de trésorerie à la clôture du 31 décembre 2022 s’établit à 138 M$ (contre 196 M$ au 31 décembre 2021). Ce montant exclut 76 M$ placés sur compte-séquestre dans le cadre de l’offre annoncée le 5 décembre 2022 pour Wentworth Resources, laquelle est donc déjà intégralement provisionnée.

Au cours de l’exercice 2022, M&P a remboursé au total 201 M$ de dette brute, réduisant ainsi son endettement brut à 337 M$ au 31 décembre 2022 (contre 539 M$ à fin 2021), dont 255 M$ de prêt bancaire (RCF de 67 M$ intégralement tiré au 31 décembre 2022) et 82 M$ de prêt d’actionnaire.

La dette nette a par conséquent diminué de 144 M$ sur l’année 2022 et s’élève à 199 M$, contre 343 M$ au 31 décembre 2021.

Français  Anglais
pieds cubespccfcubic feet
millions de pieds cubes par jourMpc/jmmcfdmillion cubic feet per day
milliards de pieds cubesGpcbcfbillion cubic feet
barilBbblbarrel
barils d’huile par jourb/jbopdbarrels of oil per day
millions de barilsMbmmbblsmillion barrels
barils équivalent pétrolebepboebarrels of oil equivalent
barils équivalent pétrole par jourbep/jboepdbarrels of oil equivalent per day
millions de barils équivalent pétroleMbepmmboemillion barrels of oil equivalent

Plus d’informations : www.maureletprom.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!