Les chinois dominent le marché de la pomme de terre

Avec plus de 80 millions de tonnes par an, la Chine est le plus important producteur de pommes de terre au monde. Ceci est assez surprenant pour un pays renommé pour ses rizières. Le gouvernement chinois a mis en place une campagne de promotion de la pomme de terre et espère que la consommation de cet aliment de base doublera au cours des prochaines années. Pendant ce temps, les établissements de restauration rapide se développent à toute allure, de même que l’industrie de la transformation de la pomme de terre (frites).  Des nombreux agriculteurs se rendent compte des cours de la pomme de terre sur la Lettre de l’acheteur depuis la crise sanitaire

Liu Hengtao est le plus gros producteur. En cette saison il a embauché plus de 200 ouvriers agricoles qui travaillent sur ces terres. Avant, Liu Hengtao cultivait les légumes, mais il y a dix ans il s’est mis à la pomme de terre, flairant le bon filon. Sa production avoisine désormais les 10 000 tonnes par an. Il n’est évidemment pas le seul. La pomme de terre est quatre fois moins consommatrice en eau que la culture du riz, dans un pays qui souffre de sécheresse. Plus écologique, la pomme de terre est aussi plus facile à cultiver que les céréales, ce qui explique pourquoi les officiels tentent d’y convertir les Chinois.   

La pomme de terre joue un rôle important en Chine non seulement en tant qu’aliment de base, mais aussi comme source de revenus, en particulier pour les agriculteurs des zones de montagne aux sols pauvres. Dans les provinces septentrionales de la Mongolie intérieure et du Shanxi en Chine, les ventes de pommes de terre représentent plus de la moitié des recettes des ménages ruraux. Étant donné la pénurie croissante d’eau et de terres agricoles, les scientifiques chinois ont proposé d’étendre la culture de la pomme de terre dans les zones arides, qui représentent 60 pour cent de la surface agricole utile du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!