L’explosion des vols en jet privé en France

La France est le premier marché d’Europe en termes de mouvements de jets privés et l’activité se concentre surtout en Ile-de-France et en Provence-Alpes-Côte-D’azur (plus particulièrement à Paris et à Nice). Après quelques années de croissance ralentie, le marché des jets privés français cherche à se réinventer. Contrairement à son effet catastrophique sur l’aviation en ligne, la crise du coronavirus a été le catalyseur tant attendu pour les jets privés et a relancé l’activité. Dépendant des entreprises, le nombre de requêtes a augmenté de 25% à 60% par rapport à la même période l’année dernière. Capitaliser sur ce nouvel élan pour en récolter les fruits dans un plus long terme est donc un enjeu capital pour le marché.

Il existe différents types de jets sur le marché, allant des avions d’affaires très légers (Very Light Jets) qui ont jusqu’à 5 sièges aux avions d’affaires lourds (Large Jets) qui peuvent transporter une vingtaine de passagers. Le marché est principalement porté par la location de jets privés, même si certains particuliers optent pour l’achat de ces engins.

Le marché mondial est dominé par les États-Unis et l’Europe, qui englobent 90% de l’activité du marché et 77% de la flotte mondiale de jets privés. Après être passé par une contraction entre 2017 et 2018, le marché mondial connaît un nouveau souffle depuis, avec un taux de croissance annuel composé estimé à 3,41% sur la période de 2020 à 2026. Cette croissance est portée par un engouement de la part des multinationales et des super riches. La flotte de jets privés mondiaux devrait passer d’environ 4 600 à près de 8 000 sur la prochaine décennie.

Des prix exorbitants qui ne freinent pas les plus aisés et font le bonheur des prestataires. Créé en 2004 avec seulement 30 jets dans sa flotte,

 le fournisseur de jets privés haut de gamme Flexjet devrait presque doubler sa flotte européenne dans les mois à venir, après une augmentation annuelle de 180 % de l’activité aérienne dans la région au cours des quatre premiers mois de 2022.

Flexjet ajoute trois autres Praetor 600 super-intermédiaires à sa flotte européenne avant la fin du mois de mai. Il devrait également exploiter le Gulfstream G650 en Europe à partir de juillet, reflétant le succès de son programme américain G650, avec deux des jets à très long rayon d’action basés en Europe d’ici la fin de l’année. Flexjet est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de voyages en jet privé et un membre de la famille d’entreprises Directional Aviation. Établie de longue date sur le marché américain de la multipropriété d’avions depuis 1995, son opération européenne a été lancée en 2019 à Mayfair à Londres, avec un centre de contrôle tactique à l’aéroport de Farnborough et un deuxième centre opérationnel à Malte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!